Pour s'approcher du RUN

Pour s'approcher du RUN

Messagepar Christophe » 01 Septembre 2014, 08:49

Bonjour à tous

Petit retour sur un WE productif, mais avec quelques infos à partager...

J'ai reçu il y a une quinzaine de jours mon ensemble Fleischmann (Multimaus), et le XIS88 de Jean-Pierre en fin de semaine. Il ne restait plus qu'à digitaliser les locos pour faire les premiers tests. Verdict :
- CC72000 livrée "en Voyage" : environ 10 minutes pour souder un décoeure Kuehn N025. La loc est prédisposée au numérique, il y a même une prise NEM651. Je ne le savais pas, donc j'ai acheté mes décodeurs à fils, mais j'ai compris en lisant le forum que la soudure générait moins de faux contacts. Un coupon de voie PECO, on câble la centrale, on branche, et... Ca marche ! Pilotage nickel en manuel, loco douce et silencieuse

- BB63500 Roco année 2002 : pas prédisposée (moteur non isolé) et très peu de place... 8h :shock: de boulot pour intégrer ce décodeur !!! Mais ça marche, forcément moins doux et progressif, va falloir régler ça dans les CV (j'espère).

Concernant cette dernière, si ça peut servir, je livre les détails qui m'ont permis d'y arriver :
- emplacement du décodeur : sous la platine existante, dans la cabine, il y a presque la place et il est invisible. En revanche, il faut meuler le bossage intérieur qui porte le taraudage de fixation de la caisse sur les brancards
- moteur : le point le plus merdeux. Le charbon inférieur comporte une languette pour le contacte avec le châssis. Impossible de la retirer, sinon on ne peut plus souder le fil correctement. A ce stade, la règle d'or est : pas de surépaisseur dans le sens vertical, sinon la caisse ne ferme pas. Et je vous jure que ça passe au dixième ! Un tout petit morceau de ruban isolant sera placé dans l'embrèvement inférieur du châssis (logement du charbon) et remontera le long du châssis pour isoler la languette. On soude le fil (orange) sur le bas de la languette pour éviter les surépaisseurs, et on s'assure qu'il évide les angles dans son cheminement, sinon masse assurée
- Raccordement à l'alim : déposer les deux diodes d'inversion des feux en analogique. Le fil rouge du décodeur se soude avantageusement sur l'ex-commun des diodes. Le noir se soude à proximité immédiate du décodeur, sur le commun des ampoules
- Raccordement des feux : les fils se soudent avantageusement à la place des deux ex-diodes
- Raccordement du deuxième fil du moteur : le fil gris se soude à côté (et j'ai bien dit A CÔTE !) du point de soudure de la platine qui vient faire contact avec le charbon haut du moteur. Si on le soude pile au milieu, la surépaisseur empêche de refermer la caisse. Après soudure, passer un coup de lime douce sur la soudure pour retirer de l'épaisseur, et également de l'autre côté sur le rivet de la languette de masse.

Une fois tout ça fait, on isole le décodeur au scotch isolant, de la manière suivante : une demi-bande en largeur, on commence sous la platine, on passe au-dessus (ainsi on a isolé le décodeur du dessous de la platine), on plaque le décodeur sous la platine et on finit de tourner autour du décodeur. Ainsi, tout est isolé et tenu. On peut essayer de refermer, en faisant attention au fil qui vient du moteur. Les fils venant des platines de bogies ne seront pas touchés, ils sont bien là où ils sont.

Moralité : beaucou pde réflexion et de court-circuits pour quelques dixièmes, avec ma fille qui faisait aller et venir sa CC72000 et une DEV sur un coupon de 90cm, avec des étincelles dans les yeux pendant que son père trimait, mais que du bonheur. Maintenant, je câble le réseau, et ça devrait tourner !

J'espère que cela pourra être utile à d'autres, car cette BB63500 m'a vraiment fait prendre des suées...
Futur réseau en N
Rétrosignalisation LDT S88
MultiMaus + ampli Fleishmann, interface rétrosignalisation à l'étude
Christophe
 
Messages: 32
Inscrit le: 12 Novembre 2013, 22:05
Localisation: Nogent sur Seine (Aube)

Re: Pour s'approcher du RUN

Messagepar Guytoonet » 01 Septembre 2014, 17:29

Bonjour Christophe et merci pour ces détails intéressants.

C'est vrai que la BB63000 est une des pièces compliquée à digitaliser mais certaines vapeur sont sportives aussi.... d'après ce qu'on peut lire sur les forums.
Tu y es arrivé et ça fonctionne, c'est le principal :thumb2:

Toutefois, à propos de cette loco, il me semble que PhilB47 avait trouvé un artisan qui propose de nouvelles platines, pour les digitaliser.
A voir, si il passe par ici ;)

Guy
‎"Il est bien des choses qui ne paraissent impossibles que tant qu'on ne les a pas tentées."
André Gide

Echelle N
Centrale CSX + GenLiS88
Rétrosignalisation LDT RM-GB-8-N
Moteurs d'appareils de voie "Seep" et décodeurs LENZ LS150
Guytoonet
 
Messages: 6231
Inscrit le: 09 Décembre 2009, 21:37
Localisation: Manage Belgique

Re: Pour s'approcher du RUN

Messagepar PhilB47 » 02 Septembre 2014, 05:51

Guytoonet a écrit:
Toutefois, à propos de cette loco, il me semble que PhilB47 avait trouvé un artisan qui propose de nouvelles platines, pour les digitaliser.
A voir, si il passe par ici ;)

Guy


Hello Guy,
Effectivement, et c'est ici : http://cdmrail.free.fr/ForumCDR/viewtopic.php?f=58&t=1600

A noter que ce n'est pas terminé car j'ai eu des soucis avec le décodeur et cette digitalisation est toujours en cours.

A plus.

Phil
Echelle N + Roco Multimaus + Servos moteur et ESU SwitchPilotServos.

Il n'y a pas de problème
qu'une absence de solution ne
puisse résoudre !


Des tutos pour l'utilisation de CDM ? Rendez vous sur ma chaîne Youtube
PhilB47
 
Messages: 2319
Inscrit le: 27 Mai 2010, 11:04
Localisation: Agen

Re: Pour s'approcher du RUN

Messagepar Christophe » 02 Septembre 2014, 13:56

Eh bien je ne l'ai vu qu'après, ce fameux fil !!! :oops:

En fait, je me suis lancé, plein de confiance après l'expérience brillante de la CC72000. Ben j'aurais pas dû... :roll: Du coup, je n'ai pas fouillé, même quand j'ai ouvert et que j'ai commencé à me dire "Mais où vas-tu coller ce truc qui semblait si petit dans son sachet, mais si gros maintenant ?"

J'ai même failli tout lâcher et concevoir une platine spécifique adaptée à la loc et au décodeur, mais il faut prendre en compte qu'on ne peut utiliser que du CI de 0,8mm d'épaisseur, et que ça ne court pas les rues... Du coup, je me suis acharné et ça marche, pour longtemps j'espère. Cela dit, la méthode employée, même si elle est délicate à mettre en oeuvre, est durable (à mon idée, du moins).

Du coup, si je peux aider pour digitaliser celle de PhilB47, cela sera avec un grand plaisir ;)
Futur réseau en N
Rétrosignalisation LDT S88
MultiMaus + ampli Fleishmann, interface rétrosignalisation à l'étude
Christophe
 
Messages: 32
Inscrit le: 12 Novembre 2013, 22:05
Localisation: Nogent sur Seine (Aube)


Retourner vers Matériel roulant, digitalisation de locomotives

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités